Qu’est ce que le code de la route ? Règles de bases et expliquations

Qu’est ce que le code de la route ? Règles de bases et expliquations

Le code de la route est un ensemble de règles qui régissent la circulation routière en France.

Il s’agit d’un ensemble de lois et de règlements qui régissent le comportement des usagers sur les routes.

Le code de la route est divisé en plusieurs catégories, dont les infractions, les contraventions, les délits et les crimes. Chaque infraction a un niveau de gravité différent.

Les infractions mineures sont sanctionnées par une amende forfaitaire, tandis que les infractions majeures sont punies d’une peine d’emprisonnement ou d’une suspension du permis de conduire.

code de la route

Les règles générales

Les règles générales de la circulation sont régies par le code de la route. Ce dernier est divisé en 5 parties distinctes : La première partie concerne les dispositions générales relatives à la circulation et au stationnement des véhicules qui y figurent, ainsi qu’aux infractions aux règles de celle-ci ; La seconde partie porte sur les dispositions relatives à l’usage des voies spécialisées (voies rapides, voies réservées, etc. ), ainsi que sur les cas où une personne peut être tenue responsable d’un accident causée par un autre véhicule non motorisés (cyclistes, piétons) ; La troisième partie traite des dispositions concernant le conducteur du véhicule et son titulaire ; La quatrième partie traite des dispositions particulières concernant la conduite des motocyclettes et cyclomoteurs.

Les catadioptres doivent être installés en tout endroit où ils peuvent constituer un danger pour les usagers de la route. Cela inclut toute zone exposée au soleil ou à la pluie.

Les règles de priorité

Pour réussir à réaliser un parcours en toute sécurité, il faut faire preuve de prudence. Avant chaque départ, vous pouvez utiliser la règle des priorités suivante : – La priorité à droite : c’est lorsque le conducteur est dans le même sens que la circulation.

Il a donc la priorité sur tout autre véhicule qui circulerait sur sa gauche. – La priorité au carrefour : c’est lorsque les conducteurs se croisent dans une intersection.

Ils ont alors l’obligation de marquer un temps d’arrêt afin de permettre aux autres usagers de tourner à droite ou à gauche sans risquer une collision. Changer de direction doit s’effectuer en douceur et sans accélération brusque pour ne pas provoquer d’accident inutilement.

Les limitations de vitesse

Pour la plupart des conducteurs, il est difficile de respecter les limitations de vitesse car elles sont fixées à 150 km/h sur autoroute et à 110 km/h en agglomération. Cependant, dans certains cas, il peut être judicieux d’accroître sa vitesse de base afin de pouvoir atteindre une vitesse plus élevée. En effet, le temps nécessaire pour parcourir un trajet donné dépend notamment de la distance à parcourir et du prix du carburant utilisé. Dans ce cas-là, autoriser une augmentation temporaire de la vitesse maximale permet aux automobilistes qui effectuent un long trajet d’arriver à destination plus rapidement tout en limitant l’usure des pneumatiques et en réduisant le risque d’accident.

Il est possible que les vitesses limites soient modifiées au sein des pays ou certaines zones géographiques où les accidents sont fréquents ou encore lorsque le trafic routier augmente fortement. Par ailleurs, si une limitation temporaire ne semble pas très logique (par exemple lorsque la route est presque vide), elle peut être justifiée par un motif important (réduction du bruit).

Les limitations de vitesse : La limitation sur route La limitation sur voie rapide L’augmentation temporaire des limites sur route Certaines routes sont limités à 80 km/h alors qu’elles auraient pu être limités à 90 km/h : cette mesure est prise pour protéger les usagers vulnérables (piétons) et assurer leur sécurité mais aussi pour réduire les nuisances sonores produits par la circulation automobile.

Réglementation des feux de signalisation

La signalisation routière a pour principale mission de permettre aux conducteurs de circuler en toute sécurité sur les routes. Elle est composée d’un ensemble d’instruments qui servent à donner des informations aux usagers et de signaux destinés à indiquer certaines situations ou certains comportements.

Lorsque vous croisez un véhicule, le feu orange clignotant est destiné à vous avertir que le conducteur du véhicule se trouvant devant la circulation va bientôt tourner au vert, c’est-à-dire qu’il va démarrer. Dans ce cas, il faut mettre votre clignotant droit pour lui laisser la priorité. Si par contre le feu rouge clignotant reste fixe, cela veut dire que le conducteur du véhicule qui se trouve devant ne s’apprête pas à changer de direction et qu’il est prioritaire sur votre passage.

Il est alors recommandé de ralentir et d’attendre que le feu devienne fixe avant de passer au vert. Enfin si le feu rouge reste allumé et ne clignote pas, cela signifie que les automobilistes peuvent passer sans crainte mais ils doivent respecter les limitations de vitesses affichées.

Le panneau B22 appelé également panneau stop est un panneau qui permet d’interrompre une file en marche arrière afin d’effectuer une manœuvre courte (stationnement ou chargement). Ce panneau n’est obligatoire que si l’espace entre 2 voitures est inférieur à 8 mètres et si elles sont stationnés sur une route non prioritaire (bande d’arrêt d’urgence par exemple).

.

La sécurité des passagers

Vous avez des enfants ou des proches qui prennent le bus ? Il est important de savoir que les trajets en bus sont souvent plus dangereux que ceux effectués en voiture. Pourquoi ? Parce qu’il peut y avoir un accident entre deux véhicules, mais également parce qu’il n’y a pas de conducteur entre les passagers et le conducteur. Par conséquent, il y a moins d’effort pour maîtriser la trajectoire du véhicule et donc plus de risques d’accidents. En outre, si un enfant tombe à l’intérieur du bus, il ne peut être secouru rapidement puisque le conducteur ne peut pas tourner à droite où à gauche pour chercher des secours. Cette situation peut être dramatique pour l’enfant et son entourage.

Le transport public est une alternative intéressante aux transports individuels, car il permet le regroupement des passagers et contribue donc au développement durable.

Il existe différents types de transports publics : Les trains : La SNCB (Société Nationale des Chemins de fer Belges) exploite près de 1 000 km de voies ferrée sur notre territoire; Les métros : Ils sont exploités par 3 opérateurs (TEC – Travaux Publics , Environnement – Communautaire ; STIB – Société des Transports Intercommunaux Bruxellois ; De Lijn – Transport Public Fluvial) ; Les trams-trains : C’est un tram classique qui circule sur une partie du réseau ferroviaire belge (par exemple Bruxelles – Anvers), tandis qu’un tram-train dessert une autre partie du réseau ferroviaire belge (par exemple Charleroi – Namur).

https://www.youtube.com/watch?v=

Le code de la route est un ensemble de règles qui régissent la circulation des véhicules motorisés sur les routes. Il s’applique dans tous les pays du monde, et plus particulièrement en France.

Ces articles pourraient vous plaire

Pourquoi passer par une auto école pour réussir son permis de conduire?

Pourquoi passer par une auto école pour réussir son permis de conduire?

Quelles sont les règles de base du code de la route ?

Quelles sont les règles de base du code de la route ?

Le code de la route : tout savoir sur la sécurité routière

Le code de la route : tout savoir sur la sécurité routière

Comment bien préparer son permis de conduire avec une auto-école

Comment bien préparer son permis de conduire avec une auto-école